Accueil

pixel_transparent

Le projet Forttice (FORmation en Tandem aux technologies de l’information et de la communication pour l’éducation - français langue étrangère) existe depuis 2007 et a été conçu à l’initiative de Thierry Soubrié, maître de conférences à l’université Stendhal-Grenoble 3 (France) et responsable du master 2 FLE professionnel à distance. Son objectif est de sensibiliser enseignants et étudiants à l’utilisation des TICE (technologies de l’information et de la communication pour l’éducation) en classe de FLE (français langue étrangère) en les amenant à concevoir de manière concertée des scénarios pédagogiques à distance. Deux principes sous-tendent le projet :

  1. Concilier formation initiale et continue. Les enseignants ont acquis au fil de leur carrière un certain savoir-faire pédagogique et connaissent parfaitement leur public. Mais, compte tenu de leur emploi du temps, ils n’ont pas toujours la possibilité de réfléchir à la meilleure manière d’intégrer les technologies dans leur enseignement. Les étudiants, de leur côté, n’ont pour la plupart jamais enseigné et éprouvent bien souvent des difficultés à concevoir « en aveugle » des séquences de cours. Dépourvus d’expérience, certaines notions abordées en cours (instrumentation, autonomisation, double focalisation, etc.) leur paraissent trop abstraites. En revanche, il leur appartient, dans le cadre de leur formation, de prendre le temps de la réflexion et d’étudier les potentialités des TIC dans le domaine de l’enseignement/apprentissage du FLE.
  2. Apprendre en faisant. Réfléchir à l’intégration des TICE doit se faire à travers la conception de matériel pédagogique. C’est au fur et à mesure du processus de conception, à travers les échanges et la confrontation de points de vue et de représentations que, progressivement, une certaine compréhension des notions en jeu se fait jour. L’aboutissement de ce travail a lieu dans la dernière ligne droite du projet lorsqu’il est demandé à chacun de prendre du recul par rapport au projet (voir « calendrier du projet »).

Le cadre didactique est celui de la perspective actionnelle tel qu’il est exposé dans le Cadre européen commun de référence pour les langues. Les scénarios pédagogiques doivent être construits autour d’une tâche, s’appuyer sur des documents-supports authentiques et déboucher sur une production écrite ou orale.

À lire également :

« Forttice : un projet de télécollaboration à l’université pour la formation des enseignants en FLE », Journées TICE Alpes, 28-29 juin 2012, Thierry Soubrié, LIDILEM, Université Stendhal-Grenoble 3, http://domus.grenet.fr/jticealpes/wp-content/uploads/2012/07/Telecollaboration_TSoubrie.pdf

« Que recouvre le projet FORTTice ? », Lettre d’information, Université Stendhal-Grenoble 3

« FORTTice : un projet de télécollaboration en FLE alliant formation initiale et formation continue », Le français à l’université, 15e année, no 3, troisième trimestre 2010, http://www.bulletin.auf.org/index.php ?id=463

© AUF - Tous droits réservés