G

uide d'utilisation
des ressources en ligne

Pour les Départements universitaires de français, les filières bilingues francophones, les Centres universitaires d’enseignement des langues

Glossaire du guide et de termes Internet utiles

A C E H L M N O P R S U


Activités langagières

Interaction orale : l’étudiant est locuteur et auditeur ou destinataire afin de construire conjointement un discours conversationnel.

Interaction écrite : correspondances, échanges de notes.

Médiation orale : interprétation simultanée, différée, consécutive, non formelle.

Médiation écrite : traduction précise, littéraire, résumé, reformulation.

Production orale : parler.

Production écrite : écrire ou expression écrite.

Réception orale : écoute ou compréhension de l’oral.

Réception écrite : lecture ou compréhension de l’écrit.

Auteurs

Voici un aide-mémoire pour les identifier :

Organisme officiel : gouvernemental .gouv ou .gov, universitaire u- ou univ-, enseignement supérieur US .edu, organisations .org, association .asso

Entreprise commerciale : .com

Site personnel (particuliers) : site d’un hébergeur ex : .wanadoo.fr/…, perso.club-internet.fr/…..

Catégorie(s)

Au nombre de 3 : information, exercices et activités pédagogiques, recherche et information des enseignants.

L’information correspond aux ressources qui proposent des documents théoriques, des manuels, des cours en ligne, etc. Ces ressources (sans exercices ni activités) ont été hiérarchisées en se fondant sur leur contenu. Nous avons donc introduit trois degrés de difficulté et c’est ce que nous appelons le contexte*.

Les ressources classées dans cette catégorie apparaissent dans la première partie de la fiche.

Les exercices et activités pédagogiques. Dans cette catégorie sont classés les sites qui proposent exercices ou activités. Certaines ressources proposent des exercices (question/réponse, compréhension écrite, jeux de vocabulaire, transformation de phrase ou substitution de mots, textes à trous, tests…) ou activités sans échange.

D’autres ressources provoquent un échange oral ou écrit : la communication correspond aux bavardages (correspondance et discussions), aux MOO (communication avec d’autres gens dans un espace imaginaire, modèle du jeu interactif), les coopérations et les projets et les activités pédagogiques avec échange (documents qui proposent une recherche sur d’autres documents Internet à l’intérieur d’un scénario didactique où l’étudiant doit passer par différents niveaux (compréhension, consultation, création, discussion, etc.) qui l’impliquent dans une situation pédagogique nouvelle grâce à l’interactivité. Cette recherche guidée peut s’ouvrir sur une communication sous forme d’échanges entre internautes ou étudiants de même classe, de création d’un récit virtuel, de contribution à un site ou de mise en commun en classe. Ces activités sont au nombre de 3 : les jeux de piste (course au trésor, rallye, cyberbalade), les simulations ou jeux de rôles (activités imaginaires) et les projets pédagogiques.

Ces ressources figurent dans la seconde partie de la fiche. La recherche correspond aux centres ou instituts de recherche et revues électroniques spécialisées. Les sites classés dans cette catégorie apparaissent dans la troisième partie de la fiche. Ils sont destinés avant tout aux enseignants pour leur information, ils peuvent y trouver aussi matière à exploiter en cours. Nous avons appelé cette catégorie recherche et information des enseignants et nous y avons répertorié également des sites relatifs à des projets pédagogiques mis en place par des professeurs.

Contexte(s)

Au nombre de trois : général, spécialisé ou spécifique

Général : thèmes ou points linguistiques, culturels, lexicaux…abordés de façon généraliste.

Spécialisé : ressources plus pointues qui abordent les thèmes à l’aide d’un lexique plus spécialisé. Il peut s’agir de difficultés linguistiques, de points de grammaire ou de sujets précis abordés avec un métalangage soutenu, ce sera le cas pour un cours de phonétique théorique par exemple.

Spécifique : ressources répertoriées généralement dans la discipline ‘Français sur objectifs spécifiques’. Ce sont des ressources spécialisées en droit, en économie, en tourisme, en traduction littéraire, en dramaturgie…

Compétences visées

Compétences linguistiques : connaissance des ressources formelles à partir desquelles des messages corrects et significatifs peuvent être élaborés et formulés et la capacité à les utiliser. Comprendre (écouter, lire), parler (prendre part à une conversation, s’exprimer oralement en continu), écrire.

Compétence lexicale : connaissance et capacité à utiliser le vocabulaire.

Compétence grammaticale : connaissance des ressources grammaticales de la langue et capacité à les utiliser (organisation grammaticale, morphologie, syntaxe).

Compétence sémantique : connaissance des questions relatives au sens des mots (relations du mot et du contexte, relations inter-lexicales).

Compétence phonologique : connaissance de la perception et de la production et une aptitude à percevoir et à produire les unités sonores de la langue (accentuation, rythme de phrase, intonation…).

Compétence orthographique : connaissance et capacité à percevoir et produire l’orthographe correcte des mots (ponctuation, conventions typographiques…).

Compétences sociolinguistiques : connaissance et habiletés pour faire fonctionner la langue dans sa dimension sociale.

Marqueurs des relations sociales : usage et choix des salutations, usage et choix des formes d’adresse, conventions de prise de parole, usage et choix des exclamations.

Règles de politesse : utilisation convenable des règles, connaissance de l’impolitesse.

Expressions de la sagesse populaire : connaissance de proverbes, expressions idiomatiques et familières.

Différences de registre : usage approprié des registres de langue (officiel, neutre, formel, informel, familier, intime).

Dialecte et accent : capacité de reconnaître les marques linguistiques spécifiques d’une classe sociale, d’une origine régionale ou nationale, d’un groupe professionnel.

Compétences pragmatiques : connaissance des principes selon lesquels les messages sont organisés, structurés adaptés et utilisés pour la réalisation de fonctions communicatives.

Compétence discursive : connaissance de l’organisation des phrases, capacité de gérer et de structurer le discours en termes d’organisation thématique, de cohérence, de cohésion, de style, de registre, d’efficacité rhétorique. Capacité à structurer : réalisation des différentes macro-fonctions (narration, description, argumentation, etc.), construction d’une argumentation, mise en page de textes écrits.

Compétence fonctionnelle : utilisation du discours oral et des textes écrits en termes de communication à des fins fonctionnelles (donner et demander des informations, structurer le discours, remédier à la communication…).

Compétences générales

Culture générale : connaissance du monde.

Savoir socioculturel : connaissance de la culture et de la société de la (ou des) communauté(s) qui parle(nt) une langue. Vie quotidienne, conditions de vie, relations interpersonnelles, valeurs, croyances, comportements, langage du corps, savoir-vivre, comportements rituels.

Prise de conscience interculturelle : conscience de la diversité régionale et sociale des deux mondes, conscience de la manière dont chaque communauté apparaît dans l’optique de l’autre.

Aptitudes pratiques et savoir-faire : aptitudes sociales, aptitudes de la vie quotidienne, aptitudes techniques, aptitudes professionnelles et aptitudes propres aux loisirs.

Aptitudes et savoir-faire interculturels : capacité d’établir une relation entre la culture d’origine et la culture étrangère, d’utiliser des stratégies variées pour entrer en contact avec des personnes d’une autre culture, de gérer de manière efficace les conflits culturels et d’aller au-delà des relations superficielles stéréotypées.

Savoir-être : lié à la personnalité propre de l’étudiant. Les attitudes, motivations, valeurs, croyances, styles cognitifs et traits de la personnalité sont à prendre en compte.

Savoir-apprendre : capacité à observer de nouvelles expériences, à y participer et à intégrer cette nouvelle connaissance quitte à modifier les connaissances antérieures.

Évaluation

Elle peut être immédiate (directement sur le site) ou différée (envoi à des correcteurs du site ou correction en classe par le professeur).

Elle peut être objective (une seule réponse correcte est possible (exercices de type QCM) et l’examinateur n’émet pas d’appréciation) ou subjective (jugement de l’examinateur, en l’occurrence le professeur),

Elle peut être fermée (la bonne réponse est donnée sans explications) ou ouverte (la réponse est donnée avec des explications sur le site directement ou elle est donnée par le professeur avec des explications beaucoup plus pointues que ne peut le faire le site).

Exercices

De repérage : repérer dans un texte, dans un document audio ou vidéo des éléments de réponse à des questions posées.

De complétion : compléter des exercices à trous ou questionnaires à choix multiple (QCM).

Structuraux : exercices à répétition sur le même point lexical, grammatical, phonétique…

De transformation : transformer un énoncé en un autre énoncé pour travailler sur un point linguistique précis.

De reformulation : reformuler un énoncé, une phrase ou tout un texte (faire un résumé par exemple).

De traduction : traduire (de la langue source vers la langue cible ou de la langue cible vers la langue source).

Hébergeur (fournisseur d’hébergement, Web hoster)

Fournisseur proposant un service d’hébergement, gratuit ou payant, qui permet de disposer d’un espace sur son serveur afin de diffuser sur Internet des sites ou des pages personnelles.

Hypertexte

L’hypertexte permet de lier un premier texte à d’autres textes qui s’affichent alors à l’écran en cliquant sur un lien qui peut être un mot, un groupe de mots ou une icône. Cette présentation de l’information permet une lecture non linéaire.

Lien hypertexte ou hyperlien

Connexion activable sur le Web, reliant des données textuelles en relation les unes avec les autres. Le lien hypertexte est reconnaissable dans un texte au fait qu’il est d’une couleur différente et souligné.

Moteur de recherche

Programme qui indexe le contenu de différentes ressources Internet, plus précisément de sites Internet, et qui permet, à l’aide d’un navigateur, de rechercher de l’information selon les informations qu’on leur donne, en se servant de mots-clés, ou par des requêtes en texte libre, et d’avoir accès à l’information trouvée.

Navigation

Action d’explorer Internet et d’y rechercher de l’information à partir d’un navigateur (Internet Explorer, Netscape, etc.), en se déplaçant d’une page* ou d’un site* Internet à l’autre, à l’aide des liens hypertextes* ou grâce aux actions sur l’interface. (Nous confondons assez souvent navigation et surf sur Internet, surfer serait plus ludique que naviguer).

Outils documentaires ou pédagogiques

Les outils documentaires ou pédagogiques sont des éléments qui aident à la compréhension de l’étudiant (ou de l’internaute en général) ou qui facilitent sa recherche d’information. Ils sont variés, il peut s’agir par exemple de listes de vocabulaire, listes d’actes de paroles, explications grammaticales, lexiques de prononciation, bases de données terminologiques, banques d’images, traducteurs automatiques, correcteurs orthographique, lexical ou sémantique… Il peut s’agir plus généralement de glossaires, de cartographies, de présentations PowerPoint, de plans de cours et fiches pédagogiques (pour les professeurs), etc.

Page (ou page web)

Une page est l’unité de base du regroupement de l’information sur internet. Elle peut rassembler du texte, du son, de l’image. Elle est accessible grâce à son adresse URL*.

PDF (Portable document format)

Format de fichier créé par la société Adobe. Les documents PDF peuvent être lus par n’importe quel ordinateur équipé du logiciel Acrobat Reader. (Pour plus d’informations sur les formats propriétaires et non propriétaires, vous pouvez consulter Les formats de fichier.)

Portail

Sélection appropriée de sites Internet visant à faciliter sa navigation* sur la Toile à l’internaute. Il s’agit d’une porte d’entrée vers l’information en ligne sur un point précis. Cela évite d’avoir recours à un moteur de recherche*.

Public cible

Ce sont les personnes auxquelles la ressource est destinée. Ce peut être les étudiants, les enseignants ou les deux.

Rallye

Type de scénario pédagogique*. L’apprenant ou l’étudiant doit faire des recherches sur Internet pour pouvoir répondre à un questionnaire ou produire un texte.

Remédiation

Après l’évaluation, si l’étudiant a fait des erreurs, il peut y remédier grâce aux réponses fournies sur le site (autocorrectif). La remédiation peut se faire grâce à une interaction entre pairs en classe (par correction mutuelle). La remédiation par correction mutuelle s’opère généralement avec des ressources qui s’utilisent en groupe-classe.

Ressource

Au sens large, une ressource est un moyen dont nous disposons pour accomplir une action. La notion de ressource pédagogique est liée à celle de document mais est plus générique. Nous pouvons parler ici de ressource en ligne et en donner notre définition : ensemble des informations sur support multimédia en ligne qui permettent de véhiculer, de transmettre des contenus d’enseignement.

Dans ce document, nous entendons par ressource brute un site de type informatif sans activités ni consignes et par ressource didactisée un site qui propose des exercices, des activités, des scénarios pédagogiques ayant des objectifs d’apprentissage précis et qui travaillent des compétences précises.

Scénario pédagogique

C’est une activité « clés en main » que peut utiliser l’enseignant pour l’apprentissage de ses étudiants. Le scénario décrit une activité d’apprentissage en précisant le contexte nécessaire à sa mise en place ainsi que les objectifs pédagogiques à atteindre. Le scénario donne lieu à un projet, une activité particulière d’apprentissage, dont la réalisation demande l’utilisation des ressources de l’Internet et aussi de documents imprimés, audiovisuels ou multimédia.

Simulation

Jeu de rôle.

Site (ou site web)

Lieu virtuel qui comprend des pages* web que l’on peut consulter grâce au navigateur après avoir tapé l’adresse du site (dans la barre d’adresse) ou après avoir effectué une recherche.

Support

Il s’agit de documents texte, audio ou vidéo authentiques (outils qui, à l’origine, n’ont pas été conçus pour être utilisés en classe, contrairement aux outils fabriqués) ou fabriqués qui servent de points de départ à une activité pédagogique.

URL

Adresse Internet qui contient une suite d’indications permettant d’identifier un document (page ou site) sur le web. L’URL est en général composée du nom de domaine, du nom de dossier et du nom de fichier.

Utilisation par le public-cible

Étudiant en autonomie, tutoré ou groupe-classe

Étudiant en autonomie totale : il peut exploiter la ressource seul c’est à dire que ce sont surtout des sites de consultation pour préciser un thème, un point linguistique ou autre vus en classe ou ce sont des sites proposant des exercices autocorrectifs, qui servent d’entraînement, de révisions pour l’étudiant.

Étudiant tutoré : l’étudiant se sert d’une ressource pour l’exploiter par la suite avec un tuteur à distance ou en classe. Il peut aussi travailler en autonomie sur des consignes données par son enseignant et les productions seront évaluées en groupe-classe.

Groupe-classe : la ressource sert de support soit pour l’enseignant soit pour l’étudiant pour intervenir dans la classe. Ce sont particulièrement des sites de type grand public sur des thèmes variés.

Ces catégories sont flexibles, certaines ressources peuvent aussi s’utiliser en classe même si elles sont répertoriées « étudiant tutoré » ou « étudiant en autonomie totale » (l’inverse est impossible). Chaque enseignant en fonction de ses objectifs peut ajuster ces ressources.


Sources d’aide à l’élaboration de ce glossaire :

1) Educnet. [en ligne]. http://www.educnet.education.fr/

2) Réseau éducation médias. « Glossaire Internet ». [en ligne]. http://www.media-awareness.ca/francais/ressources/projets_speciaux/toile_ressources/glossaire_net.cfm

3) Université Lyon 2. « Les formats de fichier ». [en ligne]. http://perso.univ-lyon2.fr/ mollon/autre/FormatFichier.pdf

© AUF - Tous droits réservés