Calendrier du projet

pixel_transparent

Cinq phases

Dans sa version actuelle, le projet s’étale sur 4 mois, de janvier à avril (le calendrier peut être amené à varier selon le calendrier universitaire).

Phase 1 : Présentation et constitution des groupes, dernière semaine de janvier

Comme dans tout projet à distance, il s’agit dans un premier temps de se présenter les uns aux autres, par le biais de forums de discussion, de manière informelle de façon à créer un lien : nationalité, pays de résidence, parcours professionnel et/ou universitaire, hobby, etc.

Phase 2 : Brainstorming, première quinzaine de février

À la fin de cette phase, les groupes de travail, composés de quatre étudiants et d’un enseignant, doivent être opérationnels. La constitution des groupes se fait au vu des fiches-contextes préalablement envoyées par les enseignants (cf. formulaire d’inscription) au responsable du projet FORTTICE et en fonction des échanges qui ont eu lieu dans les forums de discussion mis en place lors de la phase précédente. Enseignants et étudiants doivent se mettre d’accord sur un certain nombre de descripteurs : tâche, pratique sociale de référence, production finale, support de publication, destinataire, thème(s), objectifs généraux et langagiers.

Phase 3 : Conception, février/mars

C’est la phase de réalisation du scénario proprement dite. Pendant 5 semaines, enseignants et étudiants doivent rester en étroite relation. Si les étudiants sont bien les concepteurs in fine du scénario, chaque choix de conception doit faire l’objet d’une concertation avec l’enseignant. C’est au cours de cette phase que doit s’effectuer le délicat équilibrage entre les théories pédagogiques et didactiques d’une part et les réalités du terrain d’autre part.

Phase 4 : Expérimentation, première quinzaine d’avril

Les enseignants ont trois semaines pour expérimenter le scénario dans leur classe. Deux à trois séances sont généralement nécessaires. Pendant l’expérimentation, les enseignants restent attentifs au comportement des apprenants, à la façon dont ils s’approprient les tâches qui leur sont proposés. Il sont aidés en cela par un ensemble d’indications (données sous forme de questions ou de grille) fourni par les étudiants. Ils rendent compte de leurs observations par écrit ou à l’oral, par le biais d’outils de communication comme Skype ou MSN, aux étudiants concepteurs.

Phase 5 : Analyse, deuxième quinzaine d’avril

À l’appui des observations effectuées par les enseignants, des productions des apprenants et, le cas échéant, des échanges qui ont eu lieu entre apprenants par le biais d’outils de communication en ligne, ainsi qu’à l’aide des notions théoriques abordées pendant le cours, les étudiants rédigent individuellement une synthèse réflexive.

© AUF - Tous droits réservés